Logiciel de flashcards : Mnemosyne

Publié le par Raphael

mnemosyne flashcard
Le vocabulaire chinois : une difficulté à surmonter

En avançant dans l’apprentissage du chinois, on se rend rapidement compte que le vocabulaire est une des plus grosses difficultés à surmonter. Pour des langues comme l’anglais ou l’espagnol, la proximité avec le français d’un très grand nombre de mots facilite grandement les choses. Même si l’on dispose d’un vocabulaire actif (mots que l’on peut utiliser) limité en anglais, on dispose en tant que francophone d’un vocabulaire passif (mots que l’on peut comprendre) énorme.
Pour être capable de parler et de lire le chinois, il faut maîtriser un nombre conséquent de mots qui doivent tous être appris un par un, sans pouvoir se référer à sa langue maternelle. Qui plus est, a chaque fois que l’on aborde une situation nouvelle, il faut acquérir le vocabulaire du champ lexical correspondant.
Ne serait ce que pour maîtriser le chinois de base, la quantité de vocabulaire a mémoriser est augmentée par les nombreux synonymes (ou quasi synonymes) qui existent en chinois, même pour des mots courants :

Trois manières de dire « semaine » : 星期 xīngqī,礼拜 lǐbài,周 zhōu.

Deux manières de dire  « heure » : 小时 xiǎoshí,钟头 zhōngtóu.
 
Six manières de désigner la langue chinoise : 汉语 hànyǔ (le chinois), 普通话 Pǔtōnghuà (mandarin, chinois standard), 中文 zhōngwén (toutes les langues de chine),中国话 zhōngguóhuà,国语 guóyǔ  (Taiwan),汉族话 hànzúhuà ("langue de l'ethnie Han", utilisé par les minorités ethniques pour désigner le chinois).

Les chinois ont pour habitude de complimenter les étrangers qui parlent chinois (ne pas prendre la grosse tête, il suffit de savoir dire nihao et xiexie pour y avoir droit !). En France, si on complimentait un chinois qui parle bien français on lui dirait dans 90% des cas : « tu parles bien français », mais en chinois les variations sont nombreuses :
中文说得很好 zhōng wén shuō dé hěn hǎo - Tu parles bien chinois
中国话讲得很棒 zhōng guó huà jiǎng dé hěn bàng - Tu parles super bien la « langue de Chine »
汉语学得还可以 Tu as bien appris la « langue Han »
etc…
Ce qui donne régulièrement l’occasion de perdre un peu la face, quand on ne comprend même pas le compliment qui nous est adressé sur nos compétences linguistiques…
 
Je ne veux pas dresser un tableau trop noir, l’apprentissage du vocabulaire chinois est difficile, mais plus on avance plus il devient facile. D’une part notre cerveau à force de pratique prend l’habitude de mémoriser les phonèmes chinoises, les tons et caractères. D’autre part, une fois que l’on dépasse le niveau débutant, on commence à avoir le sentiment de maîtriser les principales pièces du puzzle et l’exercice consiste à apprendre de nouvelles combinaisons avec des pièces que l’on connait déjà (apprendre de nouveaux mots dont on connait déjà les caractères qui les composent par exemple).

Pour finir, je vous présente Mnemosyne, une solution au problème que je viens d’exposer.
Pour enrichir mon vocabulaire et apprendre les caractères, j’ai d’abord utilisé des flashcards (ces petites cartes avec sur une face le caractère et sur l’autre la traduction).
Ensuite j’ai constitué des listes de vocabulaires sous Excel. Je passais beaucoup de temps à faire ces listes, mais malheureusement peu de temps à apprendre et à réviser leur contenu. Et en général elles finissaient oubliées dans un coin de mon disque dur.
Jusqu’à ce que je trouve un outil génial et gratuit ! Mnemosyne un logiciel freeware qui permet de réviser des listes de vocabulaires sous la forme de flashcards électroniques.
Le logiciel organise automatiquement le travail, il prépare quotidiennement un certain nombre de cartes à réviser, la fréquence de révision des cartes et fonction de votre niveau de maîtrise du mot.

Alternative à Mnemosyne : Anki qui est également gratuit,  plus beau graphiquement et offre plus de fonctions. Mais pour des raisons pratiques, je suis pour l’instant resté fidèle à Mnemosyne (les deux logiciels sont compatibles).
Anki permet aussi de réviser ses flashcards de chinois sur Iphone et Android.
Ces deux logigiels basés sur le même principe appartienent tout deux à ce que l'on appelle les SRS (Spaced Repetition Software). C'est une méthode qui recherche l 'interval optimal entre deux révisions pour faciliter la mémorisation.

Liens de téléchargement : Mnemosyne, Anki

Bases de données de vocabulaire du HSK compatibles avec ces logiciels (attention, il y a des erreurs dans le pinyin, contactez moi et je vous ferais parvenir une version partiellement corrigée et complétée).
(descendre dans le menu déroulant pour le vocabulaire du HSK, choisir ses options, télécharger le fichier et le charger dans mnémosyne).
 
 

Commenter cet article